Quelques productions des élèves en ligne

Mieux comprendre les images qui nous entourent en devenant soi-même créateur d’images et de sons

L’option cinéma audiovisuel en seconde comme l’enseignement de spécialité Arts cinéma et audiovisuel de première et terminale s’adresse à tous les lycéens qui s’intéressent aux écritures en images et en sons et qui veulent conforter leur culture et leur pratique dans ce domaine.

Par la diversité des domaines qu’il mobilise, cet enseignement peut se conjuguer avec une large variété d’autres enseignements de spécialité : humanités, littérature et philosophie, numérique et sciences informatiques, physique-chimie, sciences économiques et sociales, etc. Ces combinaisons permettent aux élèves de construire des projets précis d’orientation et de poursuites d’études (universités, BTS des métiers de l’audiovisuel, classes préparatoires aux grandes écoles, écoles de cinéma, écoles d’art, mais aussi écoles de commerce dans le secteur des médias, action artistique et culturelle, production, exploitation etc…). 

Les cours sont d’une durée de 3 heures en option seconde, 4 heures en première et de 6 heures en terminale, la spécialité pourra être présentée au baccalauréat à la fin de la première ou à la fin de la terminale. De la seconde à la terminale, l’enseignement s’articule autour de 5 axes : émotion(s), motifs et représentations, écritures, histoire(s) et techniques du cinéma, économie(s) du cinéma.

Des cours théoriques et pratiques

Il s’agit de voir, faire et expliciter l’image cinématographique dans ses composantes essentielles : l’enseignement mêle une approche pratique, créative et une approche culturelle et économique de la question cinématographique et audiovisuelle : les élèves font de l’analyse filmique, de l’histoire du cinéma (réalisateurs, courants, acteurs, genres, production…) , écrivent, réalisent et montent des courts métrages de fiction ou documentaires…C’est l’occasion pour eux de travailler en projet, d’ organiser des castings, d’effectuer des repérages et des tournages en extérieur et de travailler avec des professionnels.

Ainsi en 2 voire 3 années de pratique si les élèves font l’option cinéma en seconde, les élèves peuvent être autonomes dans les domaines de la prise de vue numérique, du son et du montage numérique sur ordinateur, ils ont appris à regarder et écrire les images d’un œil plus sensible et plus critique et ils ont développé une culture liée à l’image.

Des projections publiques

Une grande importance est attachée au fait que toutes les réalisations des élèves soient vues non seulement par eux mais aussi par d’autres à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement: ce n’est qu’à cette condition qu’une œuvre existe, cela engage les élèves et ceux qui les encadrent dans une démarche créative et qualitative fondamentale : des projections publiques sur grand écran des films réalisés par les élèves sont donc organisées. 

Une option ouverte sur l’extérieur

Ouverte sur l’extérieur afin de multiplier et de croiser les regards et les expériences : L’option et l’enseignement de spécialité Arts cinéma et audiovisuel participent à des festivals (Montélimar, Lyon,..) et notamment aux Rencontres des Cinémas d’Europe à Aubenas : depuis 2007, les élèves peuvent s’immerger pendant 2,3 voire 4 jours complets dans ce festival. 

Les cours associent aussi régulièrement les professeurs et des professionnels de l’audiovisuel partenaire de l’option comme la Maison de l’image, Ardèche Images à Lussas et la Scope du Navire.